Production

La possession de merveilleux moyens de production n’a pas apporté la liberté mais le soucis et la famine.

Albert Einstein (1879-1955)

La production dans l’alimentation rassemble des thèmes très variés.

Il y a des méthodes de production très artisanales, apportant de la nourriture en faible quantité telles que la chasse, la cueillette ou la pêche (de plaisance). Ensuite, vous pouvez retrouver des productions plus mécanisées comme l’élevage, la culture ainsi que la pêche industrielle sachant que pour ces moyens de production, les techniques varient grandement partout sur le globe. Finalement, il y a des productions qui ne rentrent pas dans ces catégories comme la production de miel par exemple.

Le thème de la production de nourriture est un thème sujet à beaucoup de controverses. En effet, de nombreuses politiques se sont construites et se construisent encore sur la base de la production agricole. Pourquoi? Parce que la nourriture est un support essentiel à toute société. Une mauvaise gestion de la production de nourriture, particulièrement agricole amène à des troubles sociaux importants. Voici quelques exemples :

  • La révolution française a été précédée d’une famine en 1788
  • De nombreuses famines en 400 apr. J-C ont participé à la chute de Rome
  • La chute de la dynastie Ming en Chine a été causée en partie par de grandes famines les années précédentes

Limites Principales

Après la seconde guerre mondiale, de nombreux pays producteurs ont adopté une politique d’agriculture productiviste qui a permis de soutenir la reconstruction d’après-guerre. Cette surproduction a fortement participé au baby boom et aux 30 glorieuses. Le problème étant que ce mode de production est destructeur pour la terre, car les éléments nutritifs du sol sont retirés et le sol s’abime d’année en année. Ce mode d’agriculture conventionnelle est aussi appelé « agriculture minière » car le principe de cette agriculture est d’extraire un maximum de ressources du sol, comme une mine.

De nombreux modes de production plus respectueux du sol ont vu le jour depuis quelques dizaines d’années comme l’agriculture biologique ou la permaculture mais des questions se posent sur leur capacité à produire assez pour nourrir tout le monde. Le problème principal étant qu’une agriculture conventionnelle ne peut pas être soutenue dans le temps car elle dépend fortement des engrais et pesticides utilisés et qu’elle rend les sols stériles à terme.

Des questionnements similaires se posent pour toutes les autres productions dans l’alimentation. On pourra ainsi évoquer certains stocks de poissons qui sont surexploités et qui ne parviennent pas à se renouveler ou alors la production de cochons aux en Caroline du Nord, USA, qui pose de réels problèmes environnementaux.

Sources :

Ademe – Une alimentation bonne pour la santé et la planète

Mtaterre – Alimentation et Environnement, c’est quoi le rapport?

BASF – L’agriculture dans le monde

Worldbank – Agricultural land (% of land area)

Catherine Virlouvet – Famines et émeutes à Rome des origines de la République à la mort de Néron

C. A. Wood, The Year Without a Summer?, Ottawa, Canadian Museum of Nature, 1992, 58–77 p., « The climatic effects of the 1783 Laki eruption »

Ananda Gunatilaka – A Millennium of Monsoon Failures, Droughts and Famines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s