La permaculture

Difficulté

Butte de permaculture, une technique courante

Symbole d’une agriculture respectueuse de la nature et de notre planète, la permaculture est plus qu’une technique agricole. Elle englobe un mode de vie et de pensées et séduit de plus en plus d’agriculteurs professionnels mais aussi des particuliers. 

Le concept

La permaculture est basée sur le concept écosystémique théorisé par les australiens Bill MOLLISON et David HOLMGREN en 1974. Ils se sont eux même inspirés des travaux de l’écologiste Howard T. ODUM (Environmet, Power ans Society). 

A cette période de l’histoire, le Monde a plongé dans une importante crise économique. Les chocs pétroliers, la hausse du chômage et de l’inflation, poussent les scientifiques à tendre vers l’autonomie (énergétique, alimentaire…).

Bill et David cherchent donc des solutions pour permettre de remplacer les technologies (souvent grandes consommatrices de pétrole) par le Vivant. Ils souhaitent créer une agriculture qui rompt avec la société de consommation massive dans laquelle nous évoluons. 

L’éthique

Ils alors définissent la permaculture comme une méthode agricole un vise à s’inspirer de la nature, tout en la préservant. Elle est un mélange d’écologie, d’agriculture et d’architecture paysagère. 

Cette vision leur a permis de poser les 3 Principes de la Permaculture :

  1. Prendre soin de la terre
  2. Prendre soin des Hommes
  3. Partager équitablement

Ces principes primaires sont ensuite déclinés en fonction des besoins. 

L’objectif est donc une agriculture sans engrais ni pesticide ni intervention humaine. Il est porté par le principe d’adaptation des plantes à leurs milieux. 

Il est bon de préciser que le terme « engrais » sous-entend « engrais chimique » ; les pelures de légumes ou le fumier d’animaux voisins ou le compost de la ferme sont d’excellents engrais et peuvent être utilisés.  

De même que le terme « intervention humaine » est à prendre avec des pincettes ; c’est l’homme qui va designer son jardin de permaculture, qui va tracer les sillons, planter, récolter… Mais ces interventions ne doivent pas empêcher les plants de pousser naturellement. Encore une fois, le but recherché est un écosystème stable à laisser vivre.

Auteure : Mathilde Chanut

Sources

Instagram :

#lespetitesleçonsdepermaculturepourmâtin 

Wikipédia :

Permaculture – Permaculture — Wikipédia (wikipedia.org) 

YouTube : 

Images

Image libre de droits Wikipedia Commons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s