Ne pas boire assez d’eau | 7 signes qui ne trompent pas

Difficulté

Avez-vous pris le temps de boire de l’eau aujourd’hui ? Emporté par votre vie trépidante, vous n’avez pas pensé à vous hydrater de la journée. Selon une étude du CREDOC (Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observatoire des Conditions de Vie) menée en 2012, 8 Français sur 10 souffrent de déshydratation. Or, ne pas boire assez d’eau peut avoir de lourdes conséquences sur l’organisme. Comment reconnaître les signes d’une déshydratation ? Décryptage des 7 impacts surprenants sur votre santé.

1. La sensation de soif : indicateur majeur de la déshydratation 

Boire de l’eau est vital. D’après le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), le corps humain en est constitué à 65 %. L’organisme s’appauvrit en eau avec l’âge et l’état de santé de la personne. Certains ont plus de risques de voir leur corps se déshydrater :

  • les personnes âgées dont les cellules vieillissent ;
  • les femmes enceintes ;
  • les nourrissons ;
  • les personnes souffrant de maladies chroniques.

Sans oublier que la chaleur excessive (fièvre, canicule…) aggrave les besoins en eau. Pourquoi n’a-t-on pas l’instinct de nous hydrater ? Plus on avance en âge, moins la sensation de soif se fait ressentir. Nos aînés sont donc plus susceptibles de se déshydrater sans s’en apercevoir. Lorsque l’envie de boire apparaît, cela signifie qu’il est déjà trop tard. C’est l’indicateur que votre corps est déshydraté. Comment penser à s’abreuver avant d’avoir soif ?

Prenez l’habitude de siroter des boissons qui vous font plaisir ! Un bon thé réconfortant en hiver, une eau citronnée rafraîchissante en été ou encore une eau gazeuse vivifiante après votre séance de sport. Ritualisez ce moment rien que pour vous autour d’un feu de cheminée ou d’une terrasse de café. 

Ne négligez pas le traditionnel verre d’eau H2O. Rien de mieux pour apporter les besoins nutritifs dont votre organisme a besoin pour fonctionner.

2. La concentration s’affaiblit : symptôme courant d’un manque d’eau dans l’organisme

Fin de journée. Malgré les efforts, vous ne vous souvenez plus de l’heure à laquelle vous devez récupérer le petit dernier. Et si vous preniez un verre d’eau pour retrouver vos esprits ? Si l’on en croit l’article de recherche posté par l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière de l’Hôpital Saint-Pétrière, le cerveau humain est composé à 75 % d’eau. Lorsque la déshydratation s’installe, il est normal de ressentir une diminution de la concentration et de l’énergie vitale.

Les performances motrices et cognitives flanchent. N’attendez pas les premiers signes de fatigue pour absorber de l’eau. Ce geste simple est d’une efficacité redoutable pour retrouver toutes vos capacités d’attention. Si vous attendez trop longtemps, préparez-vous à ressentir des vertiges intenses pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance.

3. Les maux de tête sont fulgurants : conséquence typique d’une mauvaise hydratation

Un signe incontestable du manque d’eau : le mal de tête. Si votre hydratation est en déficit, votre corps achemine l’eau disponible vers les organes vitaux : le cœur et les poumons. Le cerveau n’est donc pas assez irrigué, vous manquez d’oxygène. Vous êtes pris de céphalées. Oubliez le paracétamol ou l’aspirine, privilégiez le naturel et la simplicité : ingurgitez de l’eau !

4. Les nerfs sont soumis à rude épreuve : indice significatif d’un déséquilibre en eau

Les dossiers s’accumulent, les heures défilent à vive allure et vous devez encore répondre aux mails incisifs de vos clients. S’en est trop ! Vous perdez patience et vous êtes prêt à exploser. Avant de tout envoyer valser, buvez un grand verre et, avec un peu de chance, vous retrouverez un peu de calme. 

Souvenez-vous des recommandations : un adulte doit avaler 1 litre et demi d’eau par jour. Rien de compliqué ! Il existe de multiples moyens de vous hydrater. Prenez une pause café, thé ou infusion. Si vous avez un petit creux, dégustez une pastèque, un concombre ou un pamplemousse. 

5. La couleur de vos urines se modifie : indicateur que vous ne buvez pas assez d’eau !

L’état des urines est révélateur de votre niveau d’hydratation. Plus elles sont foncées, plus cela révèle un manque d’eau dans votre corps. Un faible tonus associé à des lèvres sèches et une perte de poids doivent vous alerter sur votre consommation d’eau quotidienne. Si le phénomène persiste, vos reins risquent de s’endommager. Ce sont eux qui éliminent l’eau transportant les déchets de l’organisme en circulant dans les vaisseaux. 

Souffrir d’insuffisance rénale implique le traitement par dialyse afin de rétablir la fonction d’élimination des déchets. Principales victimes de déshydratation, les personnes âgées doivent être, tout particulièrement, incitées à boire.

6. Les crampes musculaires sont foudroyantes : cri d’alarme de l’organisme en quête d’hydratation

Si des contractions musculaires involontaires au repos ou pendant l’effort surviennent, il s’agit certainement d’un déséquilibre en eau. Associés à une douleur désagréable, vos mollets, vos cuisses ou vos orteils se crispent. Le phénomène s’explique par le manque de liquide qui accentue la sensibilité des terminaisons nerveuses. Par conséquent, une contraction autour d’un nerf survient. 

Dans ce cas, il peut s’agir d’une carence en minéraux tels que le sodium, le calcium, le magnésium ou le potassium. Puisée à la source, minérale en bouteille, tirée du robinet, quelle que soit l’eau que vous choisissez, buvez ! Complétez par une alimentation saine et variée pour éviter une contracture malencontreuse. Vous ne savez pas vers quels aliments vous tourner ? Consultez notre article consacré à l’alimentation vivante et préparez votre liste de course.

7. La peau est moins élastique : signe clé d’un déficit en eau 

Vous rêvez d’une belle peau sans imperfections ? Oubliez les crèmes hydratantes aux pouvoirs de rajeunissement extraordinaires. Optez pour une solution naturelle qui a fait ses preuves : un grand verre d’eau minérale. Contrex, Volvic, Vittel, Evian, sont autant de marques disponibles qui vantent les mérites de leur liquide. L’eau du robinet est également excellente.

Vous allez assurer une source de nutriments et oligo-éléments essentiels à l’éclat de votre visage : calcium, potassium, sodium, phosphate, magnésium et zinc. Votre peau en sera plus ferme et lumineuse. Vous souhaitez apprendre à combler tous vos besoins journaliers ? Rendez-vous sur notre article consacré aux macronutriments.

Vous savez maintenant que la déshydratation peut endommager durablement l’organisme. Il n’est jamais trop tard pour changer ses habitudes et prendre soin de sa santé. Avant que la goutte d’eau ne fasse déborder le vase, agissez pour retrouver l’équilibre dont votre corps à besoin. Pour que boire de l’eau devienne un jeu d’enfant, testez de nouvelles recettes qui éveilleront vos papilles. Prenez une pause, servez-vous un verre et trinquez !

Auteure : Lara Richard

Sources :

CIEAU. (2020). Boire de l’eau : un acte essentiel à notre santé.

CNRS. (2003). L’eau dans l’organisme.

CREDOC. (2003). Comment consomment les Français ?

Le Manuel MSD. (2020). Déshydratation.

Images:

Verre d’eau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s