Les aliments à éviter pour être en bonne santé

Difficulté

Pour avoir une santé préservée, l’essentiel est d’opter pour une alimentation saine. Peu importe votre âge, la nourriture que vous consommez peut avoir une incidence sur votre organisme, votre cœur ou même votre cerveau. Les bons nutriments, ingérés en quantité adéquate, ont la capacité de vous épargner certaines maladies chroniques. À l’inverse, certains aliments sont à éviter pour être en bonne santé. Mais quels sont-ils ? Santé publique France, tout comme l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) ont établi des recommandations nutritionnelles, afin de permettre à la population de faire de meilleurs choix alimentaires. Découvrons cela plus en détail à travers cet article. 

Les aliments à restreindre pour être en pleine forme

D’après MangerBouger et le Programme National Nutrition Santé (PNNS), certaines denrées alimentaires, consommées à outrance, ont la réputation de ruiner notre santé. De nombreuses études l’ont également démontré, d’où l’intérêt de les ingérer le moins régulièrement possible.

L’alcool et les boissons sucrées

S’il y a bien une chose à retenir, c’est que la seule boisson que l’on peut consommer presque sans limites, c’est l’eau. Ainsi, les nectars sucrés, les sodas (même ceux dits « lights »), les jus de fruits industriels ou encore les breuvages qualifiés d’énergisants sont à restreindre autant que possible. 

Dans tous les cas, il n’est pas recommandé d’en prendre plus d’un verre par jour à cause de leur forte teneur en saccharose. Ingérées en quantité importante, ces boissons provoquent des pics de sucre dans le sang. Il en résulte alors une surproduction d’insuline par le pancréas. Ce déséquilibre glycémique peut générer du surpoids, des diabètes ou même de l’obésité. Notons également que les sodas contiennent beaucoup de colorants et de conservateurs nocifs pour l’organisme. 

Il en est de même pour l’alcool pour les adultes (hormis les femmes enceintes ou celles qui allaitent). Deux verres par jour au maximum restent tolérables, à condition que ça ne devienne pas une habitude quotidienne. En effet, les risques inhérents à la consommation de produits alcoolisés sur la santé s’amplifient avec la quantité bue. 

Les produits trop salés, trop sucrés et la charcuterie

Comme expliqué précédemment, trop de sucre n’est pas favorable au fonctionnement de l’organisme. En plus des boissons sucrées, il vaut aussi mieux éviter les aliments contenant une quantité trop importante de sucre blanc raffiné. Pauvre en vitamines et minéraux, ce dernier n’apporte rien de bon au corps. Méfiez-vous, car on en retrouve souvent dans les produits sucrés industriels (gâteau, céréales du petit-déjeuner, barres chocolatées, etc.).

Le sel, quant à lui, favorise l’hypertension et est à l’origine de maladies cardio-vasculaires. L’ANSES recommande aux adultes de ne pas consommer plus de cinq grammes de sel par jour (soit 2,4 grammes de sodium). Chez les enfants de moins d’un an, cet élément est même à bannir. Encore une fois, on en trouve très souvent dans les produits transformés (plats préparés, soupes déshydratées, snacks, etc.). Veillez donc à limiter ce type d’achat et à privilégier les épices ou les herbes aromatiques dans vos recettes maison.

En ce qui concerne la charcuterie (lardons, bacon, saucisse, saucisson, etc.), 150 grammes par semaine suffisent selon l’Organisation mondiale de la Santé. Ce sont, le plus souvent, des éléments gras et salés. Dans l’idéal, optez plutôt pour le jambon blanc ou le jambon de volaille, moins riches en graisses. 

Les aliments trop gras ou ultra-transformés

De façon générale, les aliments transformés ou ultra-transformés sont à éviter autant que possible. Il s’agit des vivres industriels comme les crèmes desserts, les nuggets, les pizzas surgelées, etc. Ils renferment souvent des additifs nocifs pour la santé : colorants, émulsifiants, conservateurs, arômes ajoutés ou encore exhausteurs de goût. Ils ont aussi une teneur en sucre, en sel et en graisse bien trop importante. En outre, ils n’apportent que très peu de bons nutriments au corps. 

Chassez également de votre alimentation les produits trop gras, ou du moins, ceux qui contiennent du « mauvais gras ». Il faut entendre par là le gras saturé, qui peut causer de nombreux troubles de l’organisme : cancer, diabète ou maladie cardio-vasculaire. En ligne de mire, les viennoiseries, les biscuits, les chips ou encore les pâtisseries qu’il vaut mieux consommer occasionnellement. 

À la place, contrez les aliments à éviter avec une alimentation équilibrée pour être en bonne santé

Pour contrer cette nourriture à bannir, optez pour les produits qui sont bons pour la santé. Variez votre alimentation afin qu’elle soit la plus équilibrée possible. En pratique, et d’après les recommandations nationales, il existe sept grandes familles d’aliments indispensables.

  1. Les viandes, le poisson et les œufs, qui offrent essentiellement des lipides et des vitamines nécessaires au fonctionnement du système nerveux et à la minéralisation des os.
  2. Le lait et les produits laitiers qui procurent du calcium, du phosphore ainsi que des vitamines (A, D, B2 et B12) qui participent à la construction des os lorsqu’ils sont consommés en bonne quantité.
  3. Les fruits et les légumes, très riches en eau, permettent à l’organisme de rester hydrater. En parallèle, ils livrent la dose nécessaire de glucides, de vitamines, de calcium et de fibres alimentaires.
  4. Les corps gras, ou les bonnes graisses, contenus dans les huiles végétales, le beurre et la margarine. Ils donnent au corps de l’énergie, des vitamines ainsi que des omégas-3 et 6.
  5. Le sucre, non raffiné, qui comprend glucides et magnésium. Il apporte de l’énergie, mais il est primordial de ne pas en abuser.
  6. L’eau, indispensable à la bonne forme physique et au nettoyage de l’organisme. Il est conseillé d’en absorber au minimum 1,5 litre par jour, voire plus en période de forte chaleur ou lors de la pratique d’activités sportives. Ce liquide peut également se boire en ingérant des tisanes ou du thé non sucré.
  7. Les céréales et les féculents, présents dans les pâtes, le riz ou encore les pommes de terre. Ils apportent beaucoup d’énergie au corps, mais aussi de la vitamine B, du magnésium, du fer et des glucides. Dans l’idéal, le mieux est de prendre des céréales complètes ou semi-complètes.

Vous l’aurez compris, tout comme certaines nourritures sont essentielles pour se maintenir en bonne santé, d’autres ont totalement l’effet inverse ! Cependant, s’il y a une chose à retenir, c’est qu’il n’existe aucun aliment interdit. Les plus mauvais pour la santé sont à diminuer autant que possible. Les autres apportent tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. En matière d’alimentation, tout réside dans l’équilibre et la variation des denrées ingérées. 

Sources :

Les sources sont disponibles directement dans le texte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s