Ail

L’alliicine est un composé soufré présent dans l’ail. Elle permet de réduire la prolifération des cellules cancéreuses.

L’ail a également des effets antibiotiques, antifongiques (anti-champignons), antibactériens et antiprotozoaires.

Selon plusieurs études, l’ail permettrait de réduire la pression sanguine et de baisser le taux de cholestérol. De plus l’ail a un effet vasodilatateur. Ces trois derniers éléments en font un allié contre les maladies cardiovasculaires.

L’ail a également un effet sur le système immunitaire : il réduit les effets de certaines déficiences du système immunitaire. De plus, les composés de l’ail améliorent la réactivité de notre système immunitaire en produisant plus de cytokines liées aux inflammations. Deux exemples de conséquences : un effet anti-inflammatoire (car le système réagit mieux) et une meilleure résistance au maladies comme le rhume.

Bonus : l’ail peut être cultivé sous nos latitudes ! En revanche, il faut faire attention lors de sa consommation, en effet ses composés soufrés peuvent avoir un effet vomitif. Si vous le consommer cru ou à jeun, ces effets vomitifs sont amplifiés.

Fun fact : gardez-en un collier autour du cou pour tenir à distance les vampires.

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Sources

Mohammad Shafiur Rahman (2007) Allicin and Other Functional Active Components in Garlic: Health Benefits and Bioavailability, International Journal of Food Properties, 10:2, 245-268, DOI: 10.1080/10942910601113327

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s