Baies d’Açai

Les baies d’Açai sont issues d’un arbre qui ne pousse qu’en Amérique du Sud, toutes les baies d’açai sont donc importées. La récolte est manuelle est se fait majoritairement sur des arbres sauvages. Une fois les fruits récoltés, il faut tout de suite extraire la pulpe et la congeler ou lyophiliser (assécher) pour pouvoir la conserver.

Les baies d’Açai ont un pouvoir anti-oxydant fort mais celui-ci est dégradé largement si les baies sont lyophilisées. Les baies congelées conservent un pouvoir anti-oxydant plus élevé.

L’effet anti-inflammatoire des baies d’Açai est discutable : les données des différentes études scientifiques ne permettent pas d’affirmer la présence d’un effet anti-inflammatoire.

Les baies d’Açai auraient un effet bénéfique sur les maladies cardiovasculaire en faisant baisser le cholestérol et ayant un effet vasodilatateur. Cependant, les études effectuées à ce sujet souffrent de failles dans la méthode : seulement une dizaine d’individus testés, des quantités ingérées d’Açai très élevées et sur des animaux test, pas de groupe contrôle ou de placebo.

Si les baies d’Açai restent bonnes pour la santé grâce aux polyphénols et aux vitamines contenues dans la pulpe, les autres effets sont sujets à controverses.

Décharge : je me suis basé sur une méta-analyse datant de 2015, peut être que des études plus récentes apportent un éclairage différent sur les baies d’Açai.

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Sources

Euterpe oleracea Martius (Arecaceae) : Açaï, M. Amsellem-Laufer, © Lavoisier SAS 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s