Quand boire de l’eau dans la journée ?

Difficulté

Quels sont les meilleurs moments de la journée pour boire de l’eau ?

Boire de l’eau est vital pour la santé de l’organisme des êtres humains. Mais, pas toujours facile de s’hydrater quand et comme il faut. Faut-il privilégier le matin, le midi ou le soir pour se désaltérer ? Peut-on boire en mangeant ? Quelle quantité d’eau doit-on boire pour éviter la déshydratation ? Voilà autant de questions que l’on se pose quand on veut prendre de bonnes habitudes en matière d’alimentation et de nutrition.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi l’eau est indispensable au bon fonctionnement de notre corps, quand faut-il boire de l’eau dans la journée et combien de litres. Nous verrons aussi les risques de boire trop ou pas assez d’eau, mais aussi quel type d’eau privilégié, eau du robinet ou eau en bouteille.

L’eau, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme

Pourquoi boire de l’eau ? C’est très simple. Le corps humain est composé à 65 % d’eau. Cette teneur varie en fonction de la corpulence et de l’âge. En effet, plus un corps est maigre, plus il contient d’eau. Quant aux effets de l’âge, la teneur en eau diminue tout au long de la vie. L’eau des tissus qui vieillissent est remplacée par de la graisse.

S’il nous est indispensable de nous hydrater, c’est parce que le corps ne peut pas stocker l’eau. Chaque jour, en respirant, en transpirant, en urinant, nous éliminons l’eau. C’est pour pallier ces pertes que nous devons manger et boire de l’eau.

Bien sûr, la perte d’eau varie en fonction de nos activités. Lors de fortes chaleurs, ou suite à une activité physique intense, la transpiration augmente. Il faut alors compenser par un apport hydrique supplémentaire.

Dans notre corps, l’eau est le composant principal des cellules. Elle circule également dans le sang et dans la lymphe. Elle joue un rôle essentiel dans :

  • les réactions chimiques de notre organisme ;
  • l’élimination des déchets ;
  • la stabilité de la température corporelle.

Quand boire de l’eau et en quelles quantités ?

L’idéal est de boire de l’eau tout au long de la journée. Il suffit de répartir son approvisionnement de façon régulière, entre matin, midi et soir. Une personne adulte, de taille moyenne, qui réside sous des latitudes tempérées, a besoin au total de 2,5 litres d’eau par jour. Dans ces 2,5 litres, les aliments apportent 1 litre, les boissons, 1,5 litre. En buvant cinq fois 30 cl dans la journée, on arrive facilement au 1,5 litre préconisé pour le bien-être de l’organisme.

Sans eau, l’être humain ne peut pas vivre plus de trois jours. Avec de l’eau, mais sans manger, il peut tenir près de quarante jours. N’attendez pas d’avoir soif pour boire de l’eau : la soif est le premier signe de la déshydratation. Il faut donc bien surveiller l’hydratation quand :

  • il fait chaud ;
  • on pratique une activité physique ;
  • on a plus de 55 ans : avec l’âge, on a moins la sensation de soif ;
  • on a des enfants : ceux-ci ne pensent pas à se désaltérer régulièrement. Les parents doivent donc être vigilants ;
  • on est souffrant et fiévreux.

Les risques de ne pas boire assez d’eau ou trop d’eau

Les règles de nutrition imposent qu’on compense toute perte d’eau par un apport équivalent, afin de rester en bonne santé. La soif est le signal d’alerte qui vous dit que vous êtes déjà déshydraté. C’est pourquoi il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau.

La déshydratation nuit aux fonctions vitales. Enfants et personnes âgées y sont particulièrement sensibles, tout comme les athlètes de haut niveau. Le manque d’eau peut entraîner de graves dysfonctionnements dus à une baisse du volume sanguin. Foie, reins, cerveau, cœur, système digestif, tous les organes sont alors exposés à des risques.

Boire trop d’eau peut également causer de graves troubles dans l’organisme. Le plus souvent, les personnes qui consomment des quantités excessives d’eau sont atteintes d’un trouble psychique, comme la polydipsie psychogène, également appelée potomanie. Il s’agit d’une sensation de soif intense, qui engendre un besoin irrépressible de boire d’énormes quantités d’eau, pouvant aller de 3 à 10 litres. Le fait que le corps ne puisse pas assimiler toutes ces quantités peut devenir mortel ou générer de graves séquelles. L’eau est donc à boire sans modération… Dans la limite du raisonnable, tout de même.

Eau du robinet ou eau en bouteille

L’eau du robinet française est d’une excellente qualité. Elle a de nombreux avantages :

  • elle est saine, car traitée, et bénéficie d’un bon contrôle sanitaire ;
  • elle est économique : en moyenne, 0,003 euro/litre ;
  • elle ne génère pas de déchets ;
  • elle est accessible : il suffit d’ouvrir son robinet.

Ce qu’on reproche principalement à l’eau du robinet est son goût. En effet, cette eau, issue d’eaux souterraines captées, ou d’eaux de surface, nécessite d’être traitée pour devenir potable. On y ajoute donc du chlore pour la désinfecter et garantir sa qualité, notamment durant son passage dans les canalisations. Pour éliminer ce goût, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) conseille de laisser décanter l’eau dans une carafe durant 30 minutes, au minimum, avant de la boire. 

Concernant l’eau en bouteille, ses caractéristiques sont celles qui suivent :

  • elle est saine naturellement : elle ne subit aucun traitement ;
  • elle est plus chère que l’eau du robinet : de 0,20 à 0,40 euro/litre ;
  • elle génère des déchets (bouteille en verre ou en plastique) ;
  • elle s’achète dans le commerce.

Durant de fortes chaleurs, l’ANSES recommande la consommation d’eaux minéralisées : celles-ci compensent davantage la perte de minéraux, accélérée par une transpiration excessive. Les eaux minérales peuvent aussi être indiquées en complément de certains traitements.

Si vous choisissez de consommer une eau minérale, qu’elle soit plate ou gazeuse, nous vous conseillons d’en choisir une pauvre en sodium. Cela vous évitera un apport de sel excessif, nocif à la longue pour votre organisme.

Enfin, comme alternative à l’eau froide, vous pouvez opter pour de l’eau chaude, avec des infusions ou des tisanes, ou en l’aromatisant avec du citron ou des plantes. Les potages, les soupes sont également riches en eau.

On oublie trop souvent que nous sommes essentiellement constitués d’eau. Ne pouvant la stocker, nous devons en boire le plus souvent possible pour veiller à notre bien-être. Alors, à la question « quand faut-il boire de l’eau ? », la réponse est « chaque jour, le plus régulièrement possible. »

Auteure : Delphine Bataille
LinkedIn

Sources

CNRS – L’eau dans l’organisme

Ameli.fr – Alimentation de l’adulte : eau

Nutrition et santé ⋅ Inserm, La science pour la santé

Eau de boisson : bonnes pratiques de consommation | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Passeport santé – Boire de l’eau : pourquoi et combien ?

Images

Image libre de droits

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s